Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

dimanche, 10 septembre 2017

STONES NO FILTER HAMBOURG.

LA TOURNEE NO FILTER A DEMARRE HIER SOIR

A HAMBOURG

AVEC UNE SET LIST UN PEU BIZARRE AVEC

SYMPATHY FOR THE DEVIL

EN OUVERTURE

STONES SET LIST 1.jpeg

9/09/2017 - Stadtpark - Hambourg, Allemagne

Set List:

Sympathy For The Devil
It's Only Rock 'N' Roll (But I Like It)
Tumbling Dice
Out Of Control
Just Your Fool
Ride 'Em On Down
Play With Fire
You Can't Always Get What You Want
Dancing With Mr. D.
Under My Thumb (vote song)
Paint It Black

Honky Tonk Women
Slipping Away

Happy
Midnight Rambler
Miss You
Street Fighting Man
Start Me Up
Brwon Sugar
(I Can't Get No) Satisfaction
Gimme Shelter (rappel)
Jumpin' Jack Flash
 (rappel)

STONES SET LIST 1.jpeg

08:36 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

dimanche, 30 juillet 2017

GOTTA GET A GRIP ET ENGLAND LOST, LES DEUX NOUVEAUX TITRES DE MICK JAGGER.

GOTTA GET A GRIP.jpeg

DEUX VIDEOS A VOIR SUR 

LE SITE DE MICK

www.mickjagger.com

 

09:27 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

dimanche, 09 juillet 2017

TOUR EUROPEEN DES ROLLING STONES.

LES ROLLING STONES

STONES NOFILTER 2.jpeg

 

 

FERONT 14 DATES EN EUROPE A LA RENTREE.

LA TOURNEE NO FILTER DEBUTERA LE 09/09/2017 A HAMBOURG POUR SE TERMINER LE 25/10/2017 A PARIS.

LES STONES JOUERONT LE 27/09/2017 A BARCELONE ET LES 19/10 22/10 ET 25/10 2017 AU U ARENA PARIS.

STONES NOFILTER.jpeg

TEAM STONE FREE.

09:40 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (1)

samedi, 19 décembre 2015

Marseille... 13 mai 2016... AC/DC on Tour !!!!

13 mai à Marseille

AC/DC

AC-DC-MARSEILLE_3234037595704375526.jpg

Retour sur 2015....

http://stonefree.midiblogs.com/archive/2015/05/28/ac-dc-a...

Déjà en 1980... C'était hier ???

http://pappy-srock.midiblogs.com/archive/2009/02/25/1980-...

mercredi, 29 juillet 2015

ZIP CODE TOUR, c'est parti !

Les Rolling Stones en grande forme

Le premier spectacle de la tournée Zip Code Tour séduit la critique

Stones Montreal.jpg

http://www.journaldemontreal.com/2015/05/25/les-rolling-s...

jeudi, 28 mai 2015

AC/DC au Stade de France,

25-26 mai 2015

AC/DC

Extraits des concerts en vidéo....

http://www.virginradio.fr/ac-dc-leur-dernier-concert-au-s...

 

stone free

http://www.rtl2.fr/culture/angus-young-et-ac-dc-ont-enfla...

 

 

vendredi, 15 mai 2015

B.B KING !!!

Une légende du Blues nous a quitté !!

 

http://www.lemonde.fr/culture/article/2015/05/15/mort-de-...

 

mardi, 23 décembre 2014

Joe Cocker. La liste s'allonge tragiquement !

Joe Cocker, rauque 'n' roll

Par Pauline Le Gall

 DISPARITION - La star anglaise du blues-rock, une des dernières légendes de Woodstock, s'est éteinte hier à l'âge de 70 ans des suites d'un cancer du poumon dans son ranch du Colorado.

La voix éraillée, les mains mimant un jeu de guitare avec ses riffs endiablés du classique des Beatles With a Little Help from My Friends, ses cheveux longs et ses pattes qui descendent jusqu'au cou. Woodstock, 1969. Joe Cocker, 25 ans, enflamme le plus célèbre des festivals de rock en faisant hurler la chanson de Lennon et McCartney dans son tee-shirt sur lequel est inscrit «tie and dye». Entouré de Janis JoplinJimi Hendrix et Jefferson Airplane, le chanteur écrit la première page de son histoire en mélangeant blues, rock, une gestuelle et une présence scénique qui le placent directement dans le panthéon des showmen.

 

pappy's rock

 

Il apparaît là, aux yeux du monde, vingt-cinq ans après sa naissance à Sheffield, sous le nom de John Robert Cocker. C'est là, au cœur de l'Angleterre ouvrière, qu'il connaît ses premiers frissons sur scène. Il n'a alors que 12 ans lorsque, pour la première fois, il se produit en public avec son frère. Parallèlement, il suit une formation de plombier. Dans les années 1960, il monte avec trois amis les Cavaliers, puis les Vance Arnold and the Avengers, clin d'œil à deux de ses idoles, Elvis Presley (il a confondu Vance et Vince, prénom d'Elvis dans Jailhouse Rock) et Eddy Arnold. Dans les pubs de Sheffield, il se fait la main sur ce qui va devenir la clé et le socle de toute sa carrière: les reprises.

Comme la tradition le veut dans les pubs, il joue des morceaux connus du public, des classiques de Chuck Berry, d'Elvis, de Ray Charles. C'est un artiste élevé sur scène, jugé par un public aguerri qui voit défiler des dizaines de groupes dans le nord de l'Angleterre. À la façon des grands jazzmen, Cocker prend un air connu et en propose une variation, y ajoutant cette teinte blues-rock brute qui va très vite le caractériser. Allant de formation en formation, c'est pourtant en solo, grâce à un titre du répertoire rock, qu'il sort de l'anonymat: avec le With pappy's rocka Little Help from My Frienddes Beatles. Il fait de la ritournelle pop du groupe, parue sur Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band en 1967, un hymne déchirant. Woodstock, une tournée avec les Who, sa célébration avant l'heure de l'air guitar et une furieuse authenticité font le reste: Cocker est une star. Les Fab Four, admiratifs devant sa reprise, le laissent même écouter leurs nouvelles compositions en avant-première.

Ses deux albums, With a Little Help from My Friends et Joe Cocker, le propulsent au sommet des ventes. Dans la foulée, sous la houlette du musicien et compositeur Leon Russell, il entame une tournée parmi les plus furieuses de toute l'histoire du rock, immortalisée dans le film Mad Dogs and Englishmen. Mais, alors que les idoles de Woodstock - Jimi Hendrix et Janis Joplin - disparaissent, Cocker sombre. Il flotte comme une impression dans le monde que le rock a vécu. Au milieu des années 1970 et en pleine émergence de Pink Floyd et Genesis, le chanteur ne trouve plus sa place. Il est déjà perdu dans les vapeurs d'alcool et les illusions de l'héroïne à laquelle il est devenu accro en tournée. Après You Are So Beautiful, coécrit avec Billy Preston en 1974, il traverse le désert, titubant sur les scènes où il se produit, ne finissant pas ses concerts.

 

pappy's rock

 

Le cinéma va lui redonner sa chance. Loin du fringuant hippie de Woodstock, c'est en Cocker crooner qu'il retrouve le succès. Dans un duo avec la chanteuse Jennifer WarnesJ. Ensemble, ils chantent l'inoubliable Up Where We Belong, qui introduit dans la carrière du bluesman les synthés des années 1980. La chanson illustre le film Officier et Gentleman avec Richard Gere et elle vaut un oscar à ses compositeurs Buffy Sainte-Marie et Jack Nitzsche. En 1986, sa voix éraillée, son blues et sa reprise de Randy Newman illustrent l'une des scènes les plus suggestives de l'histoire du cinéma. C'est sur son You Can Leave Your Hat Onque Kim Basinger se déshabille lentement face à un Mickey Rourke hébété dans le 9 semaines 1/2 d'Adrian Lyne. En jouant des cassures rythmiques, la version de Cocker réinvente la sensualité du rock et devient plus célèbre que l'originale. Randy Newman lui-même rendait hommage à son interprétation complètement outrancière. Les mélomanes l'invitent dans leurs foyers et accueillent à bras ouverts ses nouvelles reprises, dont l'une des plus célèbres reste sa version lancinante de Unchained My Heart de son modèle de toujours, Ray Charles.

Cocker, avec sa figure ronde, sa barbe et ses chemises impeccables, apparaît régulièrement à la télévision et continue d'enchaîner les tournées. Plus rien n'entame sa popularité. Toute l'Angleterre l'érige en héros. La Reine Elizabeth le fait membre de l'Ordre de l'Empire britannique en 2012, ne lui en voulant pas d'avoir choisi pour résidence le Colorado. À Sheffield, sa ville natale, une plaque est dédiée au petit plombier devenu une des plus grandes figures du blues. Le sachant malade, Billy Joel a demandé cette année à ce que son ami soit intronisé au Rock and Roll Hall of Fame. Trop tard, puisqu'un cancer du poumon a emporté Cocker à l'âge de 70 ans dans son «Mag Dog Ranch», à Crawford dans le Colorado où il vivait seul avec son épouse, Pam, son plus grand regret étant de ne pas avoir eu d'enfants. Une disparition qui intervient après un dernier album (Fire Up en 2012) et une tournée. «Le sommet de sa carrière», selon son agent. En lui rendant hommage, ce dernier a salué l'artiste, qui jouait encore sur scène en juin dernier comme «le plus grand chanteur de rock-soul jamais produit par le Royaume-Uni».

L'une des dernières légendes de Woodstock a tiré sa révérence.

Le Figaro:  23 décembre 2014

Voir aussi Le Monde :

http://www.lemonde.fr/culture/article/2014/12/22/mort-du-chanteur-americain-joe-cocker_4545097_3246.html

 

 

 

vendredi, 05 décembre 2014

L’ange de la mort décime le Rock !

Après Bobby Keys, nous apprenons la disparition d’un autre proche des Rolling Stones

Décès de Ian McLagan, membre du groupe britannique Small Faces

(Belga) Le collaborateur des Rolling Stones et claviériste des Small Faces Ian McLagan est décédé mercredi 3 décembre 2014 à Austin (Texas) à l'âge de 69 ans, a déclaré son manager.

Membre du Rock and Roll Hall of Fame, musée consacré aux plus grandes stars du rock, Ian McLagan a été claviériste du groupe de rock britannique Small Faces, puis du groupe Faces avec Ronnie Wood et Rod Stewart.

Ian Mc Small Faces2.jpg

 

Son décès à Austin est lié à des complications consécutives à un accident vasculaire cérébral, rapporte son site web officiel. "C'était un cher ami pour tant de personnes et un véritable esprit du rock and roll", a déclaré son manager Ken Kushnick. Le batteur Kenny Jones, également membre des groupes Small Faces et Faces, a déclaré être "complètement dévasté par cette nouvelle choquante". Auteur de plusieurs albums solo, Ian McLagan a collaboré avec les Rolling Stones pour leur album "Some Girls" de 1978, ainsi qu'avec des artistes dont Chuck Berry, Bob Dylan et Bruce Springsteen.

Ian McLagan devait débuter une tournée en Amérique du Nord mercredi. (Belga)

 

stone free

 

The faces avec Ron Wodd et Rod Stewart

 

 

jeudi, 04 décembre 2014

Le Saxo de Bobby s'est tu !!!!

Le saxophoniste des Rolling Stones, Bobby Keys, est mort

Agé de 70 ans, le musicien s'est éteint chez lui mardi, dans le Kentucky. Il avait aussi collaboré avec les Beatles ou encore Marvin Gaye.

stone freeBobby Keys, saxophoniste de légende des Rolling Stones, est mort mardi à l’âge de 70 ans, a annoncé le groupe. «Les Rolling Stones sont bouleversés par la perte de leur très cher ami et saxophoniste légendaire Bobby Keys», ont-ils indiqué dans un communiqué annonçant son décès. «Bobby a apporté une contribution musicale unique à notre groupe depuis les années 1960. Il va beaucoup nous manquer», ont-ils ajouté.

Né au Texas, Bobby Keys, amoureux de jazz, avait adopté le saxophone dans sa jeunesse. Son talent en a fait rapidement un artiste recherché et il a rejoint les Rolling Stones dès 1964. Il a aussi collaboré avec l’autre groupe britannique incontournable des années 1960, les Beatles, ainsi qu’avec Eric Clapton, Joe Cocker, Carly Simon et Marvin Gaye.

Son saxophone a notamment marqué le titre «Brown Sugar», l’un des plus connus des Stones, et il a pris part aux concerts de l’emblématique groupe de rock durant près de cinq décennies. Cependant, des problèmes de santé avaient contraint cet amateur revendiqué de cannabis à renoncer aux dernières tournées.

Bobby Keys est décédé chez lui, dans le Kentucky (centre-est).

 

stone free

 

BROWN SUGAR  https://www.youtube.com/watch?v=C0bxMWdOMbs