Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

dimanche, 16 décembre 2007

Mort du musicien Ike Turner à l'âge de 76 ans

LOS ANGELES (AFP) - Le musicien américain Ike Turner, célèbre pour son duo et son mariage houleux avec la chanteuse Tina Turner, est mort chez lui en Californie (ouest) à l'âge de 76 ans, a annoncé mercredi son manager.

Ike Turner, dont certains historiens de la musique estiment qu'il a écrit le premier morceau de rock'n'roll avec "Rocket 88" en 1951, est mort dans sa maison de San Marcos, près de San Diego, a annoncé son manager Scott Hanove

"Il est mort ce matin", a déclaré M. Hanover, du groupe Thrill Entertainment, joint par l'AFP à son bureau en Floride, confirmant une information du site internet TMZ.records spécialisé dans la vie des célébrités.

Ike Turner, né le 5 novembre 1931, a grandi dans le Mississippi (sud) où il a appris le piano auprès de la légende du blues Pinetop Perkins.

a81585be90bcb8fdc1877ea9d8ccf875.jpg


Après avoir formé son groupe, The Kings of Rhythm, à la fin des années 40, il s'établit à Saint-Louis (Missouri, centre) où il mène une carrière de découvreur de nouveaux talents pour plusieurs labels, dont Sun Records, contribuant notamment à la signature d'artistes comme Howlin' Wolf ou Elmore James.

Mais c'est une jeune chanteuse à la voix rauque de Nutbush, Tennessee (sud), Anna Mae Bullock, qui allait changer sa carrière.

D'abord choriste des Kings of Rhythm, elle devient chanteuse principale du groupe en 1960 avec "A Fool in Love", un tube immédiat. Elle est alors enceinte d'Ike et ne tarde pas à changer son nom en celui de Tina Turner. Le groupe devient "The Ike and Tina Turner Revue."

Le duo se marie en 1962 au Mexique et sa collaboration pendant une décennie donnera une série de tubes dont "River Deep, Mountain High", produit par Phil Spector, ou encore "Nutbush City Limits."

Le mariage est tumultueux: dans son autobiographie parue en 1986, Tina Turner accuse Ike de violences conjugales pendant plusieurs années. Ike Turner, après avoir nié, a reconnu dans un livre en 2001 l'avoir giflée, mais pas l'avoir battue.

Tina Turner se sépare de son mari après une violente altercation à Dallas en 1976. Aux termes du divorce, prononcé en 1978, Ike Turner conservera tous les gains réalisés par le couple au cours de leur mariage.

Dans les années 80, Ike Turner connait une descente aux enfers marquée par la drogue et l'alcool. En 1991, alors en prison pour une affaire de drogue, il n'a pu assister à son intronisation au Rock and Roll Hall of Fame, où Tina l'a représenté.

Il avait connu une nouvelle carrière après sa sortie de prison en 1993 et avait remporté cette année un Grammy Award avec un album de blues, "Risin' With the Blues."

Rockin'Daddy avait eu la chance de voir ce couple légendaire en 1972, à LYON.
http://pappy-srock.midiblogs.com/archive/2006/09/29/1972-...


Comme mec il valait pas grand chose, un vrai c.. !!
Mais comme découvreur de talent, de compositeur de musico, c'était un grand.
Pour s'en convaincre il suffit d'écouter (re) ses enregistrements des années 5O, reédités depuis dans la collection "Classics".
R.I.P vieux grigou

Bobby

jeudi, 13 décembre 2007

30 ans !!! OTIS REDDING

1967

11 décembre


medium_1967_otis_redding.jpg


Mort de OTIS REDDING

Il avait magistralement enrégistré SA version de Satisfaction...
Comme les ROLLING STONES, il interprêta sublimement I've been loving you too long.

Qui n'a pas repris Respect ?

Comme BUDDY HOLLY, RICHIE VALENS & BIG BOPPERS, OTIS REDDING n'aurait jamais du prendre cet avion.

C'était le 11 décembre 1967

medium_lucien.jpg


Otis REDDING

* 1941 ** 1967 *

medium_tutti_20060124_170234otis.jpg


Rockin'Daddy a trouvé ces quelques lignes hommage à Otis sur le blog de notre ami Teddy Bear (* TUTTI FRUTTI)

"L’occasion m’a donc été donnée de parler des grands de la Soul Music. Il me faut citer les studios Stax et Volt et Chess, les antichambres d’Atlantique. Dans les couloirs une nuée de chanteurs, musiciens, groupes et de ses studios ont émergé de grandes stars.
Il est impossible de ne pas parler du plus grand, à mes yeux, sans parler de la plus grande qu’est encore Aretha Franklin : d’Otis Redding. Au début de sa carrière, il ira jusqu’à imiter sinon plagier son idole et aîné, Little Richard, son « pays » puisqu’originaire de la même ville. Entre autres petits boulots, pour 6 dollars la matinée, il fut batteur pour des groupes de gospel. (lui aussi).
Son premier morceau « These Arms of Mine » lui ouvrit la voie du succès, Ce sont ces ballades qui assurèrent les tubes d’Otis dans un premier temps (« That’s what my heart needs », « Pain in my heart », jusqu’au langoureux « I’ve been loving you »…) Ses phases plus dures et plus rythmées débutèrent avec « Mr Pitiful ».
Ce titre lui permet de rentrer dans le top ten des chansons R’n’B. Selon la légende cette chanson aurait été écrite en quelques minutes avec l’aide de son arrangeur Steve Cropper. Son album le plus complet est celui comprenant notamment « Respect » (qui devint un succès fulgurant d'Aretha Franklin), « I’ve been loving you », (écouter sans faute la version pornographique de TinaTurner », « Ole Man Trouble », et de nombreuses reprises comme « Satisfaction » (des Rolling Stones « My girl » (Smokey Robinson), « Down in the Valley » (Solomon Burke]]. Avec « Try a little tenderness », Otis arrive au comble de la maîtrise de son art. Une chanson qui commence comme une ballade et se termine dans la furie des grands cuivres, grosses basses et peaux tonitruantes.
« (Sittin’ on) The Dock of the Bay » le titre le plus connu, est paru à titre posthume car Otis est mort à 26 ans. L’avion personnel d’Otis Redding avec à son bord les membres des « Bars-Kays » trois ans jour pour jour après la mort de Sam Cooke, s ‘écrase. Il n’eut pas le temps de finaliser cette version. Laquelle fut reprise en hommage par Little Richard en personne. Qui sait où aurait été la carrière de ce chanteur exceptionnel.
Je vous offre l’écoute d’un de mes titres préférés « Glory of Love » gravé en 1967.

Monsieur Redding est passé à l’Olympia et il fut très honoré de mon anonyme présence.. J’ai bien sùr le 33 tours bien au chaud. D’ailleurs en règle général je préfère l’écoute d’un vinyl qu’un enregristement numérique, surtout en MP3.

medium_1967_olympia_otis.gif

*** archives Rockin'

Bon, je ne vais pas faire la fine bouche. La prochaine fois je parlerai d’un VIVANT
."

* TUTTI FRUTTI : de la Soul au Rock N' Roll : http://tutti.allmyblog.com/

Bobby vous suggère une belle visite : www.otisredding.fr

mardi, 11 décembre 2007

Marianne Faithfull, le Concert !

Ce samedi 1er décembre, nous avons rendez-vous (pour moi la première fois fut à Lyon en 1995), avec Marianne Faithfull dans la nouvelle salle (type Zénith) de concert construite tout récemment à Béziers, le Zinga Zanga.

be5cf58c9e5dc87701a2d599f46574a0.jpg


Une fois n'est pas coutume dans notre région, mais une importante campagne de presse eut lieu pour annoncer le show de Marianne.

b350c28eb67478d4b32287280b31b62d.jpg

21 nov Midi libre1.JPG *** 21 nov. Midi libre2.JPG *** 22 nov Sem de l'Hérault Marianne F.JPG *** 29 nov Midi libre Marianne F.JPG *** 29 nov Sem de l'Hérault Marianne F.JPG *** 30 nov Midi libre Marianne F.JPG

Pendant une bonne heure et demi (c'est fou comme le temps passe vite quand on est bien) la voix rauque très particulière de Marianne nous enchanta avec des chansons qui allèrent du romantique le plus suave au Rock le plus sauvage. De nombreux extraits de ses différents albums, comme le titre Vagabond Way.

Enorme succès prévisible de Lucy Jordan après quoi Marianne (qui nous glisse souvent quelques mots de Français, en admettant que ce n'est pas facile) nous gratifie d'un émouvant "My People".

Elle rend un hommage à Otis Redding avec un clin d'oeil aux Rolling Stones en interprêtant un magnifique Pain in my Heart.

Arrive malheureusement trot tôt le moment où Marianne nous annonce la dernière chanson qui lui a été offerte, il y a fort longtemps par Keith et Mick, As Tears Go By....

1e12ea97fe2b68658c9a2be9ae3546ce.jpg

Zoom : Marianne Faithfull le concert.jpg

Et l'ultime retour, avec le public qui est descendu pour se serrer devant la scène, il m'est alors possible de tirer quelques photos que je vous ai présentées ci-dessus.

Belle soirée pour deux raisons.
La première est d'avoir retrouvé cette grande Star de la Pop, Icône de l'épopée Stones, et la deuxième c'est la SATISFACTION d'avoir enfin une vraie salle de concert à Béziers.

Enfin, ça va bouger, en sortant, nous avons aperçu deux affiches annonçant prochainement ARNO, et Juliette GRECO....


6e0c130760105201310e290d19941233.jpg

Voir l'article : 2 déc midi libre Marianne F.JPG


Eh bien, Daddy quel beau compte rendu succint mais direct, j'ai toujours aimé cette voix très particulière et encore + aujourd'hui !
Qu'elle bonne soirée vous avez du passer !

Bobby

HI DADDY & CO.
Super salle, super concert, mais que demander de plus sinon que ça arrive plus souvent. J'aurais bien aimé être des votres mais aujourd'hui c'était le birthday de ma mother (77 et en pleine forme) et on peut pas tout faire surtout à nos âges. Je vous remercie quand même pour votre invitation et vous dit à bientôt.

THE DOC.

c41aa8114b6d542e541f81821fddb0e8.jpg

Photos aimablement envoyées par Eric

mardi, 04 décembre 2007

DIMANCHE 9 décembre, GOSPEL à Cabannes

Sud Regard vous invite :

CONCERT GOSPEL
A L'EGISE DE CABANNES
LE DIMANCHE 9 DECEMBRE


d0093bbeed91b770f021f2e29a573945.jpg

Sud Regard Gospel.doc