Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

vendredi, 29 décembre 2006

Marianne Faithfull fête ses 60 bougies !

Mariane FAITHFULL

medium_sister4.jpgMarianne Faithfull est née le 29 décembre 1946 à Hampstead, un quartier de Londres. Elle a à peine vingt ans lorsque sa carrière musicale est prise en main par le manager des Rolling Stones, Andrew Loog Odham. En 1964, elle devient ainsi la muse des "pierres qui roulent", Mick Jagger et Keith Richards se chargeant de lui composer sa première chanson As Tears Go By. La jeune chanteuse tombe sous le charme de Mick Jagger et c'est le début d'une belle histoire d'amour !

medium_sister_mrophine3.jpg


Sister Morphine

Cette égérie du "Swinging London" des sixties enchaîne avec trois autres singles, Summer Night, This Little Bird, Come and Stay With Me, et sa notoriété franchit l'Atlantique !

En 1969, Marianne sort le single Sister Morphine, qui sera repris plus tard par les Rolling Stones dans leur album Sticky Fingers... Mais tout a une fin et l'idylle avec Mick prend fin au début des années 70. Marianne Faithfull tombe en pleine déprime, sombre dans la drogue et n'est plus que l'ombre d'elle-même !

medium_12faithfull.jpg


The Ballad Of Lucy Jordan

Marianne reste en retrait jusqu'en 1979 où elle fait un retour fracassant avec le sombre et sublime Broken English, comprenant The Ballad Of Lucy Jordan. La flamme semble rallumée et la dame va ainsi enregistrer plus ou moins régulièrement durant les années 80. On retient notamment Strange Weather en 1987, produit par Hal Willner, son plus gros succès de la décennie.

En 1994 paraît une biographie. Un ouvrage complété quelques mois plus tard par celui de Mark Hodkinson, "As Tears Go By", plus complet et surtout plus objectif !

medium_1995_marianne.jpg


Kissin' Time

La fin des années 90 la voit collaborer avec Metallica sur l'album Reload (1997) puis elle enregistre Vagabond Ways en 1999.

Cette artiste complète, qui a aussi joué au cinéma et au théâtre, justifie la signification de son nom (Faithfull peut se traduire par "pleine de foi") et signe un nouveau chef d'oeuvre en 2002: Kissin' Time. Elle y croise bon nombre d'artistes qui sont ses fans: d'Etienne Daho à Beck en passant par Billy Corgan et Blur, l'album est original et superbe !

Elle participe ensuite au Festival des Vieilles Charrues, en Bretagne, en juillet et se produit en fin d'année 2002 à l'Olympia.

medium_bailey_marianne.jpg


Après cette multitude de collaborations, qui permet aux plus jeunes de découvrir cette grande figure du rock mondial, Marianne apparaît sur l'album d'Etienne Daho, Réévolution, en 2003, puis publie un nouvel album en 2004, Before The Poison. Elle y côtoie de nouveau Damon Albarn mais aussi PJ Harvey et Nick Cave. Une nouvelle production encensée par la presse spécialisée, avec une tournée programmée dans la foulée. Mais la chanteuse, épuisée, doit en annuler une bonne partie, notamment les concerts programmés en France à l'automne. Outre ses propres shows, elle venait d'assurer soixante-quinze représentations d'un opéra de William S. Burroughs et Tom Waits, "The Black Rider". Repos...

medium_marianne.jpg


Chanteuse atypique

Un dvd, Dreaming My Dreams, paru en 2003, revient sur cette vie pour le moins tourmentée. Une carrière atypique, passionnante et pleine de rebondissements que celle de Marianne Faithfull.

Interviews, reportages et témoignages constituent les 90 minutes de ce documentaire, agrémenté de quelques séquences live enregistrées au West 54th. La chanteuse y reprend ses plus grands succès comme Broken English, Vagabond Ways, The Ballad Of Lucy Jordan. Madame Faithfull jette un regard sans concession sur ses divers accidents de parcours et ses déboires liés à l'alcool ou à la drogue. Cela ne la rend que plus attachante !

Pierrick Roux

D'après : http://www.ramdam.com/art/f/mariannefaithfull_bio.htm


medium_marianne_faith3.2.jpg

16:30 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Loisirs/Culture

Les commentaires sont fermés.